4 tutos pour fabriquer des jeux gallo-romains !

Nous vous proposons de créer vos propres jeux antiques chez vous avec des objets simples de votre quotidien !

Le plus beau coup

Nombre de joueurs: 2 et +

20130423 pièces 604x222Ce jeu de dés est un jeu de hasard et d’argent dont les Gallo-romains étaient très friands.

Matériel:

Pour ce jeu pas besoin de plateau, une assiette creuse, 3 dés  feront l’affaire.

Pour remplacer l’argent, nous utiliserons des cailloux, des jetons, des billes ou des fruits secs (noix, noisettes) qui feront office de pièces de monnaie.
En rassembler une vingtaine (ou plus).
Répartir équitablement les jetons ou billes entre les participants, deux, trois ou quatre joueurs, et la partie pourra commencer.

Déroulement de la partie:

Chaque joueur lance les trois dés à tour de rôle dans l’assiette creuse.

Pour chaque « 1 » obtenu, le joueur paye une amende, il met un jeton ou une bille au centre de la table.

But du jeu:

Etre le plus riche possible !

Pour gagner les jetons ou les billes au centre de la table, il faut réaliser le plus beau coup.

Le plus beau coup: trois dés affichant le « 6 » en un seul coup.
Le vainqueur est celui qui possède le plus de jetons ou de billes à la fin de la partie, le joueur qui n’a plus de jetons à perdu.

j_604x222peux

 


 

La marelle triple

Nombre de joueurs: 2

Ancêtre du « jeu du morpion » ou du jeu « puissance 4 ».

Matériel:

Pour ce jeu, il vous faut créer un plateau de jeu et 18 pions.

Resized_20200319_170237

Commencez par tracer sur une feuille de papier, un morceau de bois, le sol de votre terrasse, balcon (ou n’importe quel autre support simple et accessible), trois carrés, le plus grand à l’extérieur (15cm de côté), puis un moyen (10cm de côté) et enfin un petit (5cm de côté) au centre.

Relier ces carrés entre eux de sorte à avoir une intersection au centre de chaque ligne (voir photo).

Réunir 18 pions, 9 d’une couleur et 9 d’une autre couleur. Les pions peuvent être d’anciens pions de jeux recyclés, des figurines, des cailloux … ou des objets que vous aurez fabriqués en terre ou en pâte à modeler !

Laisser les 9 pions en dehors du plateau devant chaque joueur.

 plateauardoise604x222But du jeu:

Former des alignements de 3 pions pour pouvoir prendre un des pions adverses.

Le joueur qui n’a plus que 2 pions sur le plateau a perdu la partie.

Déroulement de la partie:

Phase 1, faire entrer l’ensemble des pions sur le plateau. A tour de rôle, chaque joueur disposera un pion sur le plateau sur une intersection libre.
Durant cette phase, les joueurs peuvent déjà tenter d’aligner  trois pions.

Phase 2, une fois tous les pions disposés sur le plateau, les joueurs peuvent les déplacer, en suivant les lignes, vers une intersection voisine libre pour tenter d’aligner trois pions.
Il ne faut pas oublier d’empêcher son adversaire d’aligner les siens.

Déplacement des pions:

Les pions ne peuvent être déplacés que vers des intersections vides.

On ne peut pas sauter au-dessus d’un pion, sauf en fin de partie, lorsqu’il ne nous reste plus que trois pions.

Les pions ne peuvent être déplacés qu’entre deux intersections reliées par une ligne.

Prise des pions:

Dés qu’un joueur parvient à aligner 3 de ses pions, il peut prendre sur le plateau le pion adverse de son choix.

3 pions sont alignés lorsqu’ils sont reliés par des lignes (la diagonale n’est donc pas possible).

Attention! Il est interdit de faire deux fois de suite le même alignement au même endroit.

Les pions pris par l’adversaire sont définitivement perdus.

 


 

 

Le pente grammai ou jeu des cinq lignes :

Nombre de joueurs: 2

Matériel:

20130724_jeux_romains_9Pour ce 3ème jeu il faut créer un plateau de jeu et 10 pions.
Commencez par tracer sur une feuille de papier, une planche de bois, du carton, dans du sable…. (ou n’importe quel autre support) 5 lignes horizontales et 5 lignes verticales qui se croisent pour former un quadrillage.

Au centre positionnez une case sans lignes et dessinez une croix à l’intérieur.

Réunir 10 pions, 5 d’une couleur et 5 d’une autre couleur. Les pions peuvent être d’anciens pions de jeux recyclés, des figurines, des bonbons, des cailloux … ou des objets que vous aurez fabriqué en terre ou en pâte à modeler !

Sur le plateau, placez vos 5 pions en face de vous et au bout de chaque ligne.

 

But du jeu :

Capturer les pions adverses en les encadrant avec deux de ses propres pions (« en sandwich »)

Le joueur qui parvient à capturer l’ensemble des pions adverses gagne la partie.

 

Déplacement des pions:

20130513 jeux romainsA tour de rôle, les joueurs déplacent un  pion sur le plateau en glissant sur les lignes du plateau.

Les pions ne peuvent se déplacer que d’une intersection à la fois, horizontalement ou verticalement (la diagonale n’est pas possible), en suivant les lignes du plateau.

Les pions ne peuvent se rendre que sur des intersections libres, et ne peuvent sauter au-dessus d’un autre pion.

On ne peut reculer que pour éviter une prise de l’adversaire.

La prise des pions adverses: Il faut encadrer le pion adverse soit verticalement, horizontalement, entre la croix centrale et un pion.

Un pion pris entre le bord du plateau et un pion adverse ne peut pas être capturé

Un joueur peut délibérément placer un de ses pions entre deux pions adverses. Dans ce cas son pion n’est pas capturé : la capture résulte d’un mouvement d’attaque de l’adversaire.

Le joueur qui parvient à capturer un pion rejoue.

 


 

Le jeu du Delta :

Le jeu du Delta est un jeu d’adresse. Son nom vient de la 4ème lettre de l’alphabet grec «delta ∆» symbolisée par un triangle.

Nombre de joueur : 1 et +

Resized_20200423_170128Matériel :

Un triangle divisé en 5 cases

Trois noix par personne. Les noix peuvent être remplacées par des petits jouets pouvant être lancés.

Dessiner un triangle dont chaque côté mesure 1 mètre et le diviser en 5 cases. Le triangle peut être tracé directement dans le sable, la terre, à la craie sur le sol ou encore sur un carton ou un tissu avec de la peinture.

But du jeu :

Marquer le plus de points avec les trois noix en essayant de les lancer dans la plus petite case du triangle. La plus grande case vaut 1 point, puis 2, 3, 4 et la plus petite case vaut 5 points.

Déroulement du jeu:

Une fois le triangle tracé, chaque personne prend trois noix et se place à environ deux mètres du triangle (ou deux grands pas en arrière). A tour de rôle, les noix sont lancées dans les cases du triangle. La personne qui totalise le plus grand nombre de points remporte la partie.

 

Durant la période gallo-romaine, les jeux de noix comme le delta, le jeu des vases ou de la planche, faisaient parti des jeux préférés des enfants . Facilement accessibles, ces fruits secs symbolisaient l’enfance. Lors du passage à l’âge adulte, une cérémonie consistaient à « rendre ses noix » c’est à dire à laisser l’enfance derrière soi et devenir un adulte.

Il y a 2 000 ans, les Gallo-Romains vivant à Gisacum aimaient se défier à des jeux de stratégie, de hasard ou d’adresse dans la cour extérieur des thermes (palestre) en admirant les athlètes s’entraîner ou en dégustant quelques huîtres.

dé_expo

Gisacum et les jeux:

Lors des campagnes de fouilles archéologiques au sein des vestiges des thermes présents sur le site de Gisacum, les archéologues ont retrouvé de nombreux pions de jeux et un dé, visibles dans notre musée, et illustrant les activités de loisirs des Gallo-Romains.

Il y a 2 000 ans, les Gallo-Romains prenaient soin de leur corps dans les thermes. Mais pas uniquement ! A, l’extérieur, dans la grande court extérieure du monument (palestre), assis à l’ombre du couloir à colonnes, les Gallo-Romains vivant à Gisacum aimaient se défier à des jeux de stratégie ou de hasard, pariant de l’argent à l’occasion, admirant les athlètes s’entraîner ou dégustant quelques huîtres.

Aujourd’hui, avec les objets du quotidien présents chez vous, vous pourrez jouer des parties passionnantes de jeux de hasard ou de stratégies auxquels les Gallo-Romains s’adonnaient dans les thermes il y a 2000 ans.

 

 

Bonnes parties à tous !!