Aux origines de Noël … bonnes fêtes à tous !

Vous vous apprêtez certainement à fêter Noël : achat de cadeaux, décoration du sapin et de la maison, préparation du repas de Noël… Mais vous êtes-vous déjà demandés d’où nous viennent ces traditions ?

Deux millénaires de tradition chrétienne nous font penser à la Fête de la Nativité, mais si nous remontions encore un peu le cours de l’histoire ….

 

Les Saturnales des Romains, du 17 au 24 décembre

Chez les Romains, l’ordre doit succéder au désordre ! La nouvelle année marque ainsi le retour à l’ordre établit et la fin d’année se doit de bousculer un peu les traditions.
A l’origine, lorsque le début d’année n’était pas en janvier mais en avril, les Saturnales étaient une fête en l’honneur du dieu Saturne, qu’on célébrait pendant le solstice d’hiver. Les Romains fêtaient la Terre et ses moissons mais également la naissance d’un nouveau soleil : la fête de Natalis Solis, qui serait à l’origine du mot Noël.

A partir du IIème siècle avant J.-C, le Romains célèbrent officiellement la nouvelle année le 1er janvier, date de prise de fonction des nouveaux Consuls. Comme ils ne suppriment rien,ils vont ajouter un peu de désordre à la fête traditionnelle du solstice d’hiver ! Une nouvelle tradition va naître. Pendant la fête des Saturnalia, les esclaves prenaient la place de leurs maîtres et les maîtres devaient servir leurs esclaves.

Oui, mais nos décorations de Noël ?
A l’occasion de ces fêtes, les Romains décoraient leurs maisons de guirlandes végétales, peut-être une des origines de nos décorations de Noël ?

 

 

cadeaux

Et les cadeaux ?

Lors de ces fêtes les Romains s’offraient des cierges de cire et des petites poupées en argile qui étaient accrochées à l’entrée des maison. Tout ceci n’est pas sans rappeler à la fois nos décoration et l’idée de cadeaux de Noël !
La liberté était de mise lors des Saturnales : les esclaves sont libres, les enfants n’ont pas école, il est interdit d’y commencer une guerre, toutes les activités politiques et commerciales sont suspendues…. Ces 8 jours de fête sont consacrés aux jeux, aux festins, à la liesse populaire.

 

 

276-age-ou-l-enfant-croit-au-pere-noelEt le Père Noël ?

Ah non, cette fois-ci, rien à voir…sauf que !
Saturne est souvent représenté comme un vieillard courbé par le poids des années et tenant une faux dans la main. Mais point de traineau, de rênes et de hotte !
Aucun lien avec notre Père Noël de rouge vêtu, bien portant et d’humeur joyeuse !

 

 

 

A la mode romaine, ou en suivant des traditions plus contemporaines, toute l’équipe du site de Gisacum vous souhaite de passer de très belles fêtes de fin d’année !

JOYEUX NOEL ! ou plutôt IO SATURNALIA !